Tranche de vie

Round and round and round…!

Une chance que je suis fatiguée! Tsé, ça te fera ça des années de nuits coupées. Sinon je dormirais mal. 

Comme c’est là, je dors bien. Mais, dès que je me réveille, ça tourne. Les grosses réflexions. Les questionnements. Où est-ce que je m’en vais avec mes patins. Pas de point d’interrogation. 

Je ne veux pas être envahie comme ça sans que ça serve à quelque chose. Avant, j’aurais déjà peint 2-3 toiles de 36×40. Là, j’ai 2 garçons et un chum, pas de place, je ne peux pas me lever à 2:00 pour le faire non plus et juste laisser traîner. Ah je pourrais mettre du stock dans la salle de lavage et peindre la nuit quand même. 😂

J’ai le privilège d’avoir eu des emplois « pionniers » où je défrichais, je bâtissais et portais à bout de bras. C’est ce que j’aime. Les défis, le steep learning curve, devoir me débrouiller et apprendre, me dépasser. Habituellement, je fais le tour et je pars. Là, je suis dans mon milieu depuis 11 ans et à ce poste depuis 8 ans. Les défis changent! Pis c’est un travail de moine. Je fais du nano management. J’y vais minutieusement à pattes de fourmis. Pas sûre de trouver ça encore dans ce milieu ou ailleurs. 

Trop gâtée dans ma vie professionnelle, j’ai eu beaucoup de latitude, les employeurs m’ont fait confiance (avec raison). Je ne serais pas à l’aise dans des tâches traditionnelles, sous surveillance. À moins d’y trouver une motivation. J’aime me spécialiser et être meilleure que je l’étais il y a un mois, un an, dix ans. 

Je me rends compte que tout le monde n’aime pas mon attitude (pas surprenant). I’m an acquired taste. J’aime être avec du monde ben honnête qui ne tourne pas autour du pot. C’est tough. Ça me donne actuellement le goût de me retirer de bien des choses. J’endure pas le tataouinage. Awoye, dis-le ce que tu veux. Parle donc en français aussi. On n’est pas en marketing, là, déguédine. 

J’ai des options, des idées. Mais, tsé quand on se connaît et qu’on le sait que,  dans la vraie vie, on n’a pas la personnalité pour? Meh. 

Pas dans la vraie vie, en théorie, je reprendrais Madame Giroux à Valleyfield. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s