Tranche de vie

Les vacances sont bonnes pour les prises de conscience

Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment. Peut-être que c’est parce qu’on n’a rien fait durant les vacances, j’ai eu toute une série de révélations et tout un roller coaster d’émotions qui sont passées de la frustration à la tristesse et à la déprime.

Ou ben c’est juste le temps des Fêtes. C’est pas ce temps-là le plus difficile pour les personnes qui souffrent de dépression?

Je ne suis pas en dépression.

Mais, mettons que je me sens pas mal seule, des fois. Seule de ma gang. On a un beat de vie qui est peu commun et ça rend ma vie sociale…inexistante. Ou ben compliquée.

Notre plus jeune se lève à 3:30-4:00 depuis des mois. On est fatigués. On se couchait déjà tôt, on se couche encore plus tôt. Quand je reviens du travail, ça ne me tente pas de ressortir. Notre routine est serrée parce que ça a toujours été comme ça et c’est nécessaire. Une fois que les petits sont couchés, on est en pyjama et that’s it.

Je suis matinale. Quand je me lève le matin, je suis prête rapidement. J’aimerais donc ça avoir du monde matinal comme moi.

Pour les soupers, on soupe aux alentours de 17h. À l’heure qu’on se lève et qu’on se couche, manger plus tard serait vraiment intenable. On mange avec nos enfants, pas question de manger plus tard. Mais, ça veut dire que des invitation à souper à 19h, c’est platte. Même chose avec les visites chez ma mère. Les heures de repas sont incompatibles avec les nôtres. Oui, une fois de temps en temps, y’a rien là. Mais, plusieurs jours, ça ne marche pas surtout cumulé à nos levers hyper matinaux, leur consommation d’alcool qui les rendent bruyants et désagréables (quand c’est une occasion où tout le monde est là), bref. Même que cette année, on a été invités en pensant qu’on dirait non et quand on a dit oui, ma mère s’est mise à backpédaler. Du genre, viens mais on ne change rien pour vous autres. On se sent tellement attendus à bras ouverts…not. On est restés chez nous pis tant mieux.

Comme je dis, oui on peut faire des exceptions. Mais, ça finit que c’est toujours moi qui doit me plier aux envies/horaires des autres. Je comprends qu’il faut suivre la majorité. Mais, ça ne fait pas mon affaire. Ça me donne juste le goût de dire « fuck it » et de crisser tout le monde là. On dirait du boudage. Je suis juste tannée. Faire des invitations auxquelles le monde se désinvite, organiser de quoi qui reste sans réponse.

Ça et le gym, ça me prend du monde sur le même beat que moi. À date, j’en ai pas trouvé.

Advertisements

2 réflexions sur “Les vacances sont bonnes pour les prises de conscience

  1. Ouais, je connais… Changer de beat de vie, de choix de vie, ça éloigne plusieurs personnes ou on choisit de s’en éloigner car cela ne va plus en cohérence avec nos besoins et valeurs. Vis-tu bien avec cela? Moi oui, de plus en plus 😀 Plate qu’on reste loin, on pourrait se tenir en semble de jour (car je soupe tard! Lol) 🙂

    1. Ah oui, on irait prendre des marches ensemble. Je n’ai pas changé de beat de vie comme tel à part que mon entraînement est un peu plus sérieux. Me lever tôt et coucher tôt, je suis comme ça depuis pas mal toujours. C’est juste plus intense depuis novembre parce que le petit se lève encore plus tôt que nous. Je suis juste tannée de me plier aux autres. J’aimerais ça qu’on prenne en considération mes horaires à moi. Je me rends compte que si on ne fait pas d’efforts en ce sens c’est que les gens ne veulent pas. Pour le moment, je le prends mal. Ça me fait de la peine. Ça va passer.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s